N° 259 - Juin 2021

Maladie alcoolique et rechute

FacebookTwitterLinkedInEmail

L’alcoolodépendance est par essence une maladie chronique hautement récidivante, une histoire de vie. La vraie question à poser à un patient qui rechute n’est pas « Pourquoi avez-vous échoué ? » mais plutôt « Comment avez-vous réussi à tenir si longtemps ? ». Dans cette perspective, il faut l’informer très tôt que la présence des soignants à ses côtés n’est pas dépendante de sa capacité à maintenir son abstinence ou   contrôler sa consommation. Un accompagnement global, médicamenteux, psychologique et social, est donc nécessaire dans la durée.