N° 249 - Juin 2020

« Sous l’eau, mon corps est rassemblé »

Pratique psychothérapeutique inattendue, une activité de plongée sous-marine permet à des patients souffrant de schizophrénie de renouer avec leur corps. Illustration avec Yves, la cinquantaine, qui trouve un étayage puissant dans cet accompagnement.

Lire la suite

N° 246 - Mars 2020

L’utilisation de poupées et peluches en Ehpad

Auteur(s) : Christine LOUCHARD-CHARDON, Psychologue clinicienneNbre de pages : 6

Souvent, les personnes âgées souffrant de démence s’emparent de poupées ou de peluches. Peut-on alors parler d’objet transitionnel ? Quel est la fonction de ces jouets et quelle place leur accorder ? Éclairage clinique

Lire la suite

5,00 €
N° 203 - Décembre 2015

« Je ne redeviendrai pas comme avant ! »

Auteur(s) : Tiffany Bully, psychologue, Corine Cantone, infirmière, Philippe Quinet, cadre de santéNbre de pages : 6

Alice et Robert ont plus de 80 ans. La belle romance des débuts se lézarde. Que reste-t-il de leurs corps et de leur passion d’autrefois ? Comment faire le deuil d’un conjoint idéalisé
pour l’investir autrement ?

Lire la suite

5,00 €
N° 180 - Septembre 2013

Sens de la régression en gériatrie

Auteur(s) : Pierre Charazac, psychiatre, psychanalysteNbre de pages : 7

Quel est le degré de régression souhaitable et supportable pour un sujet âgé ? Quand le soutien de sa dépendance risque-t-il de devenir un obstacle au retour de sa maturité ? À quel moment le soignant se trouve-t-il du côté de la réorganisation, de la liaison et de la vie ou de la désorganisation, de la division et de la mort ?…

Lire la suite

5,00 €
N° 180 - Septembre 2013

« Arrêtez donc de faire l’enfant! »

Auteur(s) : Isabelle Gallice, médecin gériatre, praticien hospitalierNbre de pages : 6

Victime peu à peu d’un processus neurodégénératif, le sujet âgé dément garde néanmoins des ressources de compensation. Il faut alors mettre en oeuvre les modalités d’accompagnement de ce parcours régressif.

Lire la suite

5,00 €
N° 180 - Septembre 2013

L’archaïsme, l’infantile et le travail du vieillir

Auteur(s) : Jean-Marc Talpin, psychologue, professeurNbre de pages : 6

Plutôt qu’un sujet « retombé en enfance », l’âgé est aux prises avec son enfance qui lui « retombe » dessus. Reste à l’aider pour qu’il n’en soit pas écrasé, car ce qui fait retour est souffrant et doit être intégré psychiquement.

Lire la suite

5,00 €
N° 180 - Septembre 2013

Régression et institution

Auteur(s) : Jérôme Pellerin, psychiatreNbre de pages : 5

Les mouvements régressifs sont constants dans les institutions pour personnes âgées, et concernent autant les patients que les soignants. Dans cette communauté, chacun est appelé à regarder les effets du vivre et chacun s’en défend. La régression peut alors faire refuge.

Lire la suite

5,00 €
N° 180 - Septembre 2013

Est-il plus aisé de mourir quand on est vieux?

Auteur(s) : Françoise Ellien, psychologue clinicienne, psychanalyste, directrice du réseau de santé SPESNbre de pages : 6

Que comprendre de la fin de vie du sujet âgé à partir du concept de régression? Notre société du droit au bonheur et à la santé attend de la personne âgée qu’elle quitte la vie avec élégance… Bien plus complexe, la réalité active souvent l’angoisse de mort des soignants.

Lire la suite

5,00 €
N° 180 - Septembre 2013

Atteintes du langage et régression

Auteur(s) : Catherine Caleca, psychanalyste, maître de conférences en psychologieNbre de pages : 5

Au cours des pathologies démentielles, les troubles du langage mettent en difficulté les soignants qui, pour maintenir leurs capacités à communiquer avec ces patients, doivent trouver un soutien pensé et organisé en équipe.

Lire la suite

5,00 €
N° 180 - Septembre 2013

La régression dans le couple âgé

Auteur(s) : Marguerite Charazac-Brunel, psychanalyste, expert près de la cour d'Appel de Lyon, maître de conférencesNbre de pages : 6

Dans la dynamique du couple âgé, l’auteur distingue régressions réparatrices et pathologiques. La tendresse, qui permet à la fois la régression, l’émergence de la parole et la croissance psychique, doit être le socle des liens du couple au cours du vieillissement.

Lire la suite

5,00 €