N° 259 - Juin 2021

L’impact somatique de l’alcool

Auteur(s) : Hélène DONNADIEU-RIGOLE, hépato-gastroentérologue et addictologueNbre de pages : 6
FacebookTwitterLinkedInEmail

La consommation excessive d’alcool avec ou sans dépendance concerne 10 % de la population française. Elle est responsable d’au moins 200 maladies et atteintes d‘organes et de 49 000 morts par an. Le point sur les principaux risques somatiques.

Il est toujours difficile de parler de consommation excessive d’alcool dans un pays comme le nôtre, où de nombreux enjeux économiques et « culturels » entrent en ligne de compte lorsqu’il s’agit d’évoquer des limites. Néanmoins, les données épidémiologiques sont là et il existe bel et bien des seuils au-delà desquels la consommation d’alcool est jugée excessive et fait prendre des risques à l’usager, physiques, psychiques, sociaux, familiaux ou juridiques.

Pour poursuivre votre lecture

ou

Acheter l'article

5,00 €

Acheter le numéro