N° 259 - Juin 2021

« Mon cerveau n’a pas oublié l’alcool ! »

Auteur(s) : Marion SOULET et Sandra LABERTHE, infirmières et coordinatricesNbre de pages : 6
FacebookTwitterLinkedInEmail

Après quinze ans d’abstinence, Alain, 45 ans, bascule à nouveau dans l’alcoolodépendance, dans un contexte de stress personnel et professionnel. Accueilli dans le Réseau de santé addictions Vaucluse (Résad 84), il bénéficie entre autres d’entretiens infirmiers téléphoniques.

Nous avons suivi Alain au Réseau de santé addictions Vaucluse (Résad 84, voir encadré p. 67) durant plusieurs mois, dans son combat contre une addiction à l’alcool après 15 ans d’abstinence. Cette situation illustre bien l’importance d’un accompagnement adapté, avec des outils de relation d’aide visant à renforcer la motivation et la mobilisation des ressources de la personne.

Le cas d’Alain n’est pas isolé. Dans l’addiction, la rechute est régulière et source d’émotions intenses, nécessitant un accueil inconditionnel de la part des professionnels de santé. Cette étape du processus de sevrage peut être complexe. La honte ou la culpabilité ressenties par certains patients les conduisant parfois à s’enfermer davantage dans leurs conduites addictives.

Au fil du parcours d’Alain, nous présenterons la démarche clinique du Résad 84, dont la particularité est l’entretien infirmier téléphonique.

Pour poursuivre votre lecture

ou

Acheter l'article

5,00 €

Acheter le numéro