juin 2021

Le binge drinking chez les jeunes

FacebookTwitterLinkedInEmail

Comme tout pan de la société, nos modes de consommation d’alcool évoluent. Ces dernières années, un phénomène nouveau s’est intensifié : le binge drinking. Cette pratique, qui consiste à boire épisodiquement de manière très intense jusqu’à l’ivresse, est aujourd’hui très répandue, en particulier chez les jeunes. Au-delà de ses effets à court terme, cette pratique est à l’origine de modifications majeures et durables du fonctionnement émotionnel, cognitif et cérébral.

Deux Docteurs en psychologie se sont penchés sur ce problème de santé publique actuel. Salvatore Campanella et Pierre Maurage détaillent le fonctionnement du binge drinking et montrent comment l’approche psychologique et neurocognitive, qui a permis de faire avancer les connaissances à son sujet, peut aider à mieux le prendre en charge. Ils présentent les facteurs de risque et les conséquences néfastes de cette pratique sur les habiletés émotionnelles et interpersonnelles, les fonctions cognitives et le fonctionnement cérébral. Dépassant la simple étude, ils fournissent aussi nombre de recommandations pratiques et de pistes de développement pour toutes les personnes concernées, à savoir les cliniciens ou chercheurs, mais également les consommateurs d’alcool et leurs proches. Ils proposent ainsi de mettre en place de meilleures techniques de prévention et d’intervention psychologique, fondées sur la neuropsychologie et les neurosciences.

Le binge drinking chez les jeunes, Salvatore Campanella et Pierre Maurage, Éd. Mardaga, juin 2021