N° 250 - Septembre 2020

Ados et jeunes adultes reclus à domicile

FacebookTwitterLinkedInEmail

Au carrefour du psychologique, du social et du comportemental, la conduite hikikomori reste un défi pour la psychiatrie. Ce retrait sévère au domicile touche principalement les adolescents et les jeunes hommes et impacte toute la sphère familiale. Il se rencontre dans des organisations psychopathologiques diverses et interroge la dimension du normal et du pathologique. Au-delà de la question du diagnostic, les pistes thérapeutiques visent avant tout à faire cesser la claustration. Repères cliniques et cadre de prises en charge.