Les réalités d’Adèle

N° 250 - Septembre 2020
FacebookTwitterLinkedInEmail

Adèle, 80 ans, est persuadée que ses parents sont vivants ou que sa fille Sophie, qui lui rend visite chaque semaine, ne vient jamais la voir… Faut-il chercher la vérité dans son discours ou l’accompagner dans ses déréalisations pour tisser un lien et alléger sa souffrance ?

Pour le psychologue, suivre des patients souffrant de troubles de la mémoire, délires… pose la question de la réalité des faits. Doit-on « croire » les propos de la personne ? Et qu’est que la réalité ? Il coexiste toujours plus points de vue sur une situation et notre subjectivité intervient dans nos perceptions. L’approche constructionniste donne un cadre théorico-clinique pour accepter la réalité de l’autre et lui donner une place légitime. En coconstruisant avec autrui, nous pouvons faire émerger un monde commun, le temps de la rencontre.

Pour poursuivre votre lecture

ou

Acheter l'article

5,00 €

Acheter le numéro