N° 241 - Octobre 2019

Quel accueil pour les familles ?

FacebookTwitterLinkedInEmail

Alors qu’au quotidien, l’essentiel de l’accompagnement des personnes souffrant de troubles psychiques est assuré par la famille, les proches se sentent encore trop souvent rejetés, mal informés, voire culpabilisés. Dans ces conditions, comment peuvent-ils soutenir la personne malade ? Témoins de l’itinéraire et du positionnement complexe des aidants, qui absorbent la maladie aiguë puis deviennent acteurs du rétablissement, des soignants tentent de les écouter, de leur transmettre des savoirs et de consolider leurs ressources.

Pack FAMILLE

N° 94 Médicaments et psychoses : la parole des familles
N° 95 Plainte de la personne âgée: souffrance de l'aidant familial et du soignant
N° 159 La famille dans les soins
N° 171 La famille et son parent âgé
N° 241 Quel accueil pour les familles ?
N° 258 Approche familiale des troubles bipolaires

Plus d’informations

N° 236 - Mars 2019

Les groupes de parole

Aujourd’hui, les groupes de parole semblent une réponse universelle aux problématiques psychiques ou sociales. Tout se passe souvent comme si le fait de proposer et …

Plus d’informations

N° 223 - Décembre 2017

Troubles bipolaires et addictions

Les comorbidités addictives sont très fréquentes chez les patients souffrant de troubles bipolaires. Cette «pathologie duelle» aggrave le pronostic de la maladie et complique l’accompagnement thérapeutique. …

Plus d’informations

N° 159 - Juin 2011

La famille dans les soins

Les relations entre psychiatrie et familles ont rarement été harmonieuses, souvent au détriment des patients. L’alliance thérapeutique avec l’entourage passe par une certaine souplesse institutionnelle, …

Plus d’informations

N° 127 - Avril 2008

La phase maniaque

Le patient en phase maniaque d’un trouble bipolaire semble expérimenter les limites extrêmes de l’existence. Ce tableau de « désordre » est difficile à supporter …

Plus d’informations