N° 256 - Mars 2021

Évaluer le risque de réitération suicidaire

Auteur(s) : Erwann NOUVEL, infirmier, Yuliia OHIICHUK, chargée de communication, et Sofian BERROUIGUET, psychiatreNbre de pages : 5
FacebookTwitterLinkedInEmail

Comment évaluer la détermination d’une personne à passer à l’acte suicidaire ? Il faut avant tout établir un lien de confiance puis documenter la situation en s’appuyant sur une triple évaluation du risque, de l’urgence et du danger.

Confrontés au quotidien à la question de l’évaluation du risque suicidaire, et plus particulièrement celui de réitération suicidaire, les vigilanseurs (voir l’article de C. Debien et M. Vieux, p. 42) ont une place toute particulière dans le paysage de la prévention du suicide. Leur mission passe par une écoute active et une mise en confiance du patient. Leurs stratégies d’intervention associent l’instauration d’une relation thérapeutique, la documentation du risque et la prise de décision. S’appuyant sur des outils d’évaluation simples, ces soignants comptent surtout sur leur expérience et leur capacité à analyser des situations singulières.

UN LIEN DE CONFIANCE
Le processus d’évaluation du risque suicidaire est centré avant tout sur l’estimation de la détermination de la

Pour poursuivre votre lecture

ou

Acheter l'article

5,00 €

Acheter le numéro