N° 256 - Mars 2021

Évaluer le risque de réitération suicidaire

Auteur(s) : Erwann NOUVEL, infirmier, Yuliia OHIICHUK, chargée de communication, et Sofian BERROUIGUET, psychiatreNbre de pages : 5

Comment évaluer la détermination d’une personne à passer à l’acte suicidaire ? Il faut avant tout établir un lien de confiance puis documenter la situation en s’appuyant sur une triple évaluation du risque, de l’urgence et du danger.

Lire la suite

5,00 €
N° 256 - Mars 2021

Suicide : travailler avec l’entourage

Auteur(s) : Michèle PACAUT-TRONCIN, psychiatre, et Patrick POLO, psychologueNbre de pages : 6

Face à des conduites suicidaires, il est essentiel de prendre en considération tous les proches, au sens large, y compris les équipes soignantes endeuillées par le suicide d’un patient ou d’un résident. Présentation d’une pratique élaborée au fil de l’expérience…

Lire la suite

5,00 €
N° 254 - Janvier 2021

Remédiation cognitive et partage des émotions

Auteur(s) : Baptiste GAUDELUS, infirmierNbre de pages : 6

Conçu pour aider
des patients souffrant de schizophrénie à travailler leurs difficultés relationnelles, le programme de remédiation cognitive Gaïa s’appuie sur le partage des émotions entre le soignant et le soigné, dans un échange authentique.

Lire la suite

5,00 €
N° 254 - Janvier 2021

Parkinson et soins relationnels en kinésithérapie

Au cours de la maladie de Parkinson, les troubles anxio-dépressifs sont fréquents. Dans le cadre d’une rééducation fonctionnelle, un kinésithérapeute développe une approche holistique basée sur la « relation conversationnelle ». Illustration clinique.

Lire la suite

N° 253 - Décembre 2020

Saillance aberrante et production délirante

Auteur(s) : Charles BONSACK, psychiatre, Alexandra NGUYEN, infirmière et docteure en sciences de l'éducation, Laurent FROBERT et Jérôme FAVROD, infirmiersNbre de pages : 6

La saillance aberrante est un paradigme simple qui donne un sens cohérent au délire, aux hallucinations et à la désorganisation de la pensée dans la psychose. Il ne remet pas en cause les croyances des patients de manière frontale et propose un cadre de prise en charge « pensable » par les soignants.

Lire la suite

5,00 €
N° 253 - Décembre 2020

Ce que les TCC nous apprennent sur le délire

Auteur(s) : Jérôme FAVROD et Laurent FROBERT, infirmiers, Alexandra NGUYEN, infirmière et docteure en sciences de l'éducation, et Charles BONSACK, psychiatreNbre de pages : 6

Les thérapies cognitives et comportementales des symptômes psychotiques (TCCp) travaillent directement sur les croyances délirantes, en les remettant en question ainsi que les preuves qui les sous-tendent.

Lire la suite

5,00 €
N° 249 - Juin 2020

Le dévoilement de soi du clinicien

Auteur(s) : Jérôme FAVROD et Alexandra NGUYEN, infirmiersNbre de pages : 6

Le dévoilement de soi, défini comme les comportements ou les verbalisations qui révèlent une information personnelle du clinicien au patient, rend opérationnelle la notion d’authenticité. Utilisé à bon escient, ce partage d’expériences permet de rééquilibrer les places dans la relation thérapeutique.

Lire la suite

5,00 €
N° 249 - Juin 2020

Dévoilement de soi et empowerment

Auteur(s) : Alexandra NGUYEN, Laurent FROBERT, Joanie PELLET et Jérôme FAVROD, infirmiersNbre de pages : 5

Le Programme émotions positives pour la schizophrénie (PEPS) requiert l’implication des soignants sur le plan personnel et nécessite un usage subtil du dévoilement de soi. Illustration avec l’analyse d’une séquence où l’animatrice utilise délibérément ce procédé.

Lire la suite

5,00 €
N° 249 - Juin 2020

Le dévoilement de soi précède la rencontre

Auteur(s) : Dominique FRIARD, infirmierNbre de pages : 6

Proscrit par l’institution, le dévoilement de soi du clinicien renvoie à une image altérée de la relation de soin. Pourtant, c’est ce que le soignant mobilise de lui-même avec le patient qui permet à ce dernier de progresser.

Lire la suite

5,00 €