N° 256 - Mars 2021

Pourquoi la répétition du geste suicidaire

Auteur(s) : Marguerite CHARAZAC-BRUNEL, psychologue et psychanalysteNbre de pages : 5

La prise en charge psychothérapique des patients ayant déjà fait plusieurs tentatives de suicide est très éprouvante. Obsédés par le désir ou le geste suicidaire, ils sont entraînés psychiquement dans une profondeur abyssale. Repères cliniques.

Lire la suite

5,00 €
N° 256 - Mars 2021

Évaluer le risque de réitération suicidaire

Auteur(s) : Erwann NOUVEL, infirmier, Yuliia OHIICHUK, chargée de communication, et Sofian BERROUIGUET, psychiatreNbre de pages : 5

Comment évaluer la détermination d’une personne à passer à l’acte suicidaire ? Il faut avant tout établir un lien de confiance puis documenter la situation en s’appuyant sur une triple évaluation du risque, de l’urgence et du danger.

Lire la suite

5,00 €
N° 243 - Décembre 2019

Le positionnement collectif face au paranoïaque

Auteur(s) : Laurent LAYET, PsychiatreNbre de pages : 5

Comprendre les rouages de la pensée du sujet paranoïaque permet d’éviter de s’enliser dans un face-à-face stérile. Ainsi, vouloir « prouver » au patient qu’il délire en le confrontant à la réalité est aussi improductif que dangereux pour la relation de soin.

Lire la suite

5,00 €
N° 243 - Décembre 2019

La paranoïa et sa dangerosité

Auteur(s) : Cyril MANZANERA, PsychiatreNbre de pages : 5

Le paranoïa représente et incarne un réel risque de passage à l’acte violent. Le soignant confronté à ce type de problématique doit bien connaître cette clinique particulière et évaluer de manière pertinente et précoce les facteurs de risque.

Lire la suite

5,00 €
N° 238 - Mai 2019

Troubles psychiques et surmortalité

Auteur(s) : Magali COLDEFY, Coralie GANDRÉ, chercheursNbre de pages : 4

La première étude française sur les causes de décès des personnes suivies pour des troubles psychiques sévères montre une espérance de vie fortement réduite et une mortalité prématurée quadruplée. De premiers résultats qui corroborent ceux de la littérature internationale.

Lire la suite

5,00 €
N° 238 - Mai 2019

La santé orale perçue des patients en psychiatrie

Auteur(s) : Antoine COUATARMANACH, Assistant hospitalier universitaireNbre de pages : 4

En psychiatrie, le chirurgien-dentiste est souvent confronté à un refus de soin de l’usager, dont la santé orale perçue est altérée par la maladie. La « logique du soin » permet de dépasser l’opposition entre respect de la décision du patient et nécessité de soigner.

Lire la suite

5,00 €
N° 237 - Avril 2019

« C’est juste de l’herbe, docteur ! »

Auteur(s) : Clairélaine OUELLET-PLAMONDON, Anne-Sophie HUET, Amal ABDEL-BAKINbre de pages : 8

Les jeunes patients atteints de psychose émergente associée à un trouble de l’usage du cannabis présentent des défis particuliers pour les soignants. Quelle que soit l’approche, l’alliance thérapeutique demeure un élément clé. Réflexion clinique et expérience québécoise de l’approche intégrée.

Lire la suite

5,00 €
N° 232 - Novembre 2018

Les psychoses tardives

Chez la personne âgée, devant l’apparition d’un trouble
psychotique et en l’absence d’antécédents psychiatriques,
on parle de psychose d’apparition tardive. La démarche
diagnostique reste difficile.

Lire la suite

N° 222 - Novembre 2017

Isolement en psychiatrie : changer les pratiques?

Auteur(s) : Aurélie Perritaz, infirmière clinicienne spécialisée; Annick Geinoz, infirmière cheffe d'unité de soins; Rafik Bouzegaou, médecin chef de clinique et Isabelle Gothuey, médecin directeurNbre de pages : 5

Afin de diminuer le recours à l’isolement, une équipe de soins élabore un protocole de prise en charge pour transformer une pratique souvent vécue comme « insupportable » en une intervention humaine et admissible pour les patients et les soignants.

Lire la suite

5,00 €
N° 213 - Décembre 2016

Peut-on établir un lien entre suicide et travail?

Auteur(s) : Dominique Lhuilier, Professeur émérite de psychologie du travailNbre de pages : 8

Comment explorer les rapports entre suicide et travail ? Au-delà des controverses, il s’agit de penser la rencontre entre un sujet et son contexte de travail. Dans les cas de suicides au travail répertoriés, il y a toujours du psychologique et du social.

Lire la suite

5,00 €