N° 256 - Mars 2021

VigilanS, un dispositif de veille

Auteur(s) : Christophe DEBIEN, psychiatre, et Maxime VIEUX, psychologueNbre de pages : 5
FacebookTwitterLinkedInEmail

Initié dans les Hauts-de-France, le dispositif de recontact VigilanS consiste à mettre en place une veille autour de la personne suicidante. Construit sur une éthique de l’inquiétude, il s’est déployé progressivement vers une intervention de crise.

Le dispositif VigilanS se réclame d’un courant philosophique, initié par le Soren Kierkegaard et porté plus récemment par Michel Cornu (cit. Walter et al., 2018), qui érige le « souci de l’autre » en une préoccupation constante, particulièrement adaptée aux problématiques suicidaires.
En effet, force est de constater que non seulement la grande majorité des suicidants (personnes ayant survécu à un passage à l’acte à visée autolytique) passés par l’hôpital quittent le système de soin au bout de quelques heures à peine, mais qu’ils constituent une population plus encline à accepter un compromis de sortie plutôt qu’un véritable compromis de soin.
Proposer un dispositif pour « veiller » sur ces individus, un temps donné, pour vérifier l’adéquation entre les mesures proposées en urgence et leur véritable intérêt à quelques jours de distance du geste princeps, est apparu comme une nécessité dès les premiers pas de la suicidologie moderne.

Pour poursuivre votre lecture

ou

Acheter l'article

5,00 €

Acheter le numéro