N° 254 - Janvier 2021

Gérer par les émotions

Auteur(s) : Philippe REY-BELLET, directeur médical, Raymond PANCHAUD, directeur des soins ; Fondation de NantNbre de pages : 6
FacebookTwitterLinkedInEmail

Les impératifs de gestion contemporaine des soins doivent inclure les mouvements psychiques et émotionnels des patients et des équipes. Dans ce contexte, le fonctionnement institutionnel doit favoriser les interactions entre clinique et théorie et entre dispositif de soin et management.

Les nouvelles formes de la psychanalyse en institution s’éloignent donc singulièrement du colloque singulier de la cure-type ou même du face-à-face, mais n’en restent pas solidement ancrées dans la théorie d’origine. Nous pourrions aussi penser cette forme de psychothérapie interdisciplinaire comme la suite historique et dans la filiation de la psychothérapie institutionnelle, souvent centrée à l’époque sur un seul lieu, et actuellement disposée entre différentes professions, plusieurs espaces et institutions pour assurer une trajectoire de soins, représentant ainsi une actualisation contemporaine de celle-ci. Selon nous, les modalités de gestion aujourd’hui doivent inclure les mouvements psychiques, émotionnels tant des patients que des équipes, s’éloignant ainsi d’un modèle où il s’agirait pour le soignant de « gérer ses émotions » vers celui où c’est à l’institution d’être en capacité de faire surgir toutes les émotions (du patient et de l’équipe) comme des composants indispensables un processus thérapeutique. Autrement dit, il ne s’agit pas de gérer les émotions mais bien de gérer par les émotions.

Pour poursuivre votre lecture

ou

Acheter l'article

5,00 €

Acheter le numéro