N° 197 - Avril 2015

Antipsychotique à action prolongée et déni psychologique

Auteur(s) : Xavier Bonnemaison, psychiatre et Reda Boukakiou, interne DESNbre de pages : 2
FacebookTwitterLinkedInEmail

Le changement d’image des traitements à action prolongée devrait être favorisé par un travail collectif, permettant ainsi une élaboration des gestes quotidiens, marqués par le déni psychotique.

Pour poursuivre votre lecture

ou

Acheter l'article

4,00 €

Acheter le numéro