N° 253 - Décembre 2020

Prescrire des antipsychotiques dans la schizophrénie

Auteur(s) : Léo MALANDAIN et Florence THIBAUT, psychiatresNbre de pages : 8

L’objectif du traitement par antipsychotique est de réduire les symptômes à l’origine d’une souffrance pour le patient, mais aussi d’améliorer sa qualité de vie et son insertion, tout en limitant les effets secondaires potentiellement négatifs. Principes de prescription et effets secondaires.

Lire la suite

5,00 €
N° 238 - Mai 2019

SCOOHP, une échelle d’évaluation de la santé bucco-dentaire

Auteur(s) : Frédéric DENIS, Praticien hospitalierNbre de pages : 5

Les patients atteints de schizophrénie souffrent souvent d’une très mauvaise santé buccodentaire. L’auto-questionnaire SCOOHP (Schizophrenia Coping Oral Health Profil) propose d’explorer leurs stratégies d’adaptation, positives et négatives, pour mieux les accompagner.

Lire la suite

5,00 €
N° 237 - Avril 2019

Cannabis et schizophrénie : quelles prises en charge ?

Auteur(s) : Alain DERVAUX Professeur de psychiatrieNbre de pages : 8

Comment soigner les patients souffrant de schizophrénie et d’addiction au cannabis ? L’« idéal » reste les prises en charge intégrées, qui tiennent compte simultanément des deux pathologies et de leurs interactions. Repères pour engager des soins pertinents.

Lire la suite

5,00 €
N° 232 - Novembre 2018

Patients schizophrènes âgés et psychotropes

Auteur(s) : Hervé JAVELOT, Président des associations Phamacopsy Alsace et de la Société francophone, Claire POLLET, Présidente du Réseau PICNbre de pages : 8

Chez les patients schizophrènes âgés, la prescription de psychotropes au long cours implique de tenir compte de nombreux facteurs cliniques, auxquels s’ajoutent trois dimensions importantes : quelle dose, quelle durée et quelle molécule ?

Lire la suite

5,00 €
N° 202 - Novembre 2015

Schizophrénie, psychotropes et troubles fonctionnels.

Auteur(s) : Nicolas MAGES, PsychiatreNbre de pages : 6

Dans la schizophrénie, les antipsychotiques permettent la rémission des symptômes positifs et la prévention des rechutes, non sans effets secondaires. Des règles de prescription s’imposent pour ces molécules comme pour les benzodiazépines et les anticholinergiques, afin de ne pas altérer davantage le fonctionnement social.

Lire la suite

5,00 €
N° 197 - Avril 2015

Les antipsychotiques d’action prolongée en pratique clinique

Auteur(s) : Ludovic Samalin, psychiatreNbre de pages : 8

Quels sont les bénéfices des antipsychotiques d’action prolongée? Si les dernières recommandations préconisent
leur utilisation dès le premier épisode, on constate que leur sous-utilisation est associée à un manque de connaissances et à des représentations négatives.

Lire la suite

5,00 €
N° 197 - Avril 2015

APAP : de la contrainte à la quête de normalité

Auteur(s) : Jean Naudin, PUPH chef de service; Brice Martin et Michel Cermolacce, PH, psychiatresNbre de pages : 5

Si, dans les phases aiguës de la schizophrénie, l’injection d’antipsychotique représente une capitulation, le sujet qui se rétablit apprend à en faire un outil de routine au service de la reconstruction de soi et de lutte pour la normalité.

Lire la suite

5,00 €
N° 197 - Avril 2015

L’APAP : « Un traitement pour m’épauler »

Auteur(s) : Béatrice Delgado, infirmière en psychiatrie; Jean-Paul Lanquetin et Martine Matthey, infirmiers de secteur psychaitriqueNbre de pages : 6

Les parcours de soin de Stéphane et de Patrick illustrent comment la dimension relationnelle de l’injection
intramusculaire d’antipsychotique à action prolongée peut se déplier et venir soutenir la continuité des soins.
Pourtant, au départ, aucun d’eux n’est demandeur de ce type de prise en charge.

Lire la suite

5,00 €
N° 197 - Avril 2015

APAP : du soin contre de la confiance

Auteur(s) : Alain Frobert, infirmier de secteur psychiatriqueNbre de pages : 5

Grâce ou malgré l’antipsychotique à action prolongée, le soignant doit maintenir un lien et accompagner le patient psychotique jusque dans l’élaboration de son délire.

Lire la suite

5,00 €