N° 196 - Mars 2015

Sexualité addictive et psychanalyse

Auteur(s) : Vincent Estellon, psychologue clinicien, psychanalysteNbre de pages : 6
FacebookTwitterLinkedInEmail

Pour le psychanalyste, il n’y a pas « une sexualité addictive » mais des solutions addictives singulières qui engagent des conduites sexuelles, où le partenaire est une sorte de corps étranger destiné, comme une drogue absorbée, à apaiser une tension angoissante.

Pour poursuivre votre lecture

ou

Acheter l'article

5,00 €

Acheter le numéro