N° 252 - Novembre 2020

Du trauma au passage à l’acte criminel

Thierry, pris en charge au sein de l’Unité hospitalière spécialement aménagée (Uhsa), utilise le passage à l’acte pour éviter l’effondrement narcissique. Au cours d’un travail psychothérapique, émerge la question du psychotraumatisme.

Lire la suite

N° 249 - Juin 2020

« Finalement, c’est pour tout le monde pareil ! »

Auteur(s) : Ahmed BENAÏCHE, infirmierNbre de pages : 4

En ce début de déconfinement post Covid-19, un infirmier retrouve Stavro, un patient psychotique dont il est le référent de longue date. Il le rassure sur sa peur de « replonger dans ses délires » en partageant avec lui son propre ressenti de l’épidémie.

Lire la suite

5,00 €
N° 244 - Janvier 2020

Entre flexibilité et contenance à l’UMD…

Auteur(s) : Élodie GILLE, Julie CUBELLS, InfirmièresNbre de pages : 5

Accueillie à l’Unité pour malades difficiles (UMD), Marie, qui souffre de troubles majeurs du comportement avec hétéroagressivité, a tendance à introduire des objets dans son vagin. Comment garantir sa santé somatique et comprendre ce symptôme ?

Lire la suite

5,00 €
N° 244 - Janvier 2020

Les défaillances du cadre

Auteur(s) : Michel COMBRET, Cadre supérieur de santé en psychiatrieNbre de pages : 6

Pour être opérant, le cadre thérapeutique doit éviter deux travers. Trop rigide, il ne permet pas d’établir une relation de confiance et rend les échanges stériles. Trop flou, il ne donne pas les repères nécessaires pour créer cette relation.

Lire la suite

5,00 €
N° 236 - Mars 2019

Groupe et institution : quelle cohérence ?

Auteur(s) : Karine NAZIR Psychologue clinicienneNbre de pages : 6

Mettre en place un groupe de parole est un processus dynamique et créatif, qui suppose de bien définir le cadre dans lequel il doit s’inscrire. Repères méthodologiques.

Lire la suite

5,00 €
N° 234 - Janvier 2019

La relation avec le sujet borderline

Auteur(s) : Vincent ESTELLON ,Professeur de psychologieNbre de pages : 6

Provoquant, rejouant sans cesse une profonde blessure narcissique, le patient état limite entraîne le soignant dans une communication paradoxale, en essayant de le faire sortir de ses gonds. L’enjeu pour le clinicien est de lui permettre d’expérimenter un autre lien.

Lire la suite

5,00 €
N° 210 - Septembre 2016

Le dernier recours, un concept fragile

Auteur(s) : Dominique FRIARD, Superviseur d'équipes, ancien infirmierNbre de pages : 6

L’utilisation quasiment « en routine » des isolements et contentions est le symptôme d’une institution psychiatrique malade. Il est donc salutaire que le législateur enjoigne de faire évoluer les pratiques. Point de vue d’un soignant engagé

Lire la suite

5,00 €