N° 230 - Septembre 2018

La dimension relationnelle du soin

FacebookTwitterLinkedInEmail

La relation de soin se présente comme une attention particulière à autrui, par laquelle s’expriment l’intérêt que l’on porte à une personne et la reconnaissance de sa singularité. Cette relation soignante ne repose pas sur une technique de communication particulière. Il s’agit plutôt d’une disposition d’esprit spécifique qui s’ajuste à la réalité psychique du sujet. Le soignant s’appuie sur des savoirs expérientiels, mais aussi sur sa propre créativité. Dans un contexte où les professionnels dénoncent une perte de sens de leur pratique, comment réinvestir l’aspect relationnel des soins?

N° 224 - Janvier 2018

La tendresse dans les soins

N’est-il pas paradoxal, voire provocateur, d’accoler tendresse et psychiatrie ? Pourtant, comment envisager de soigner sans s’engager émotionnellement ? Alors que le soin se construit essentiellement via …

Plus d’informations