N° 262 - Novembre 2021

« Je m’en croyais pas capable ! »

Auteur(s) : Sébastien PACCOUD, infirmier case-managementNbre de pages : 6
FacebookTwitterLinkedInEmail

À l’issue du programme de remédiation cognitive Réhability’Run, basé notamment sur le développement de l’endurance à la course à pied, Mathieu, la vingtaine, à haut risque de décompensation psychotique, reprend confiance en lui et gère mieux son quotidien.

Depuis 2015, au CH La Chartreuse à Dijon, le Centre d’intervention précoce (CIP) du Centre référent en réhabilitation psychosociale de Bourgogne (C2RB) offre une prise en charge ambulatoire aux jeunes patients (16-35 ans) à risque ou ayant présenté un premier épisode psychotique (PEP) ou souffrant d’un trouble psychotique débutant. Dans une perspective positive et constructive, l’enjeu est avant tout de dégager les compétences de la personne, de lui permettre d’en prendre conscience pour construire son projet de vie adapté.

Cette intervention précoce comprend des mesures de prévention et de réhabilitation psychosociale, avec comme objectif principal d’améliorer le pronostic fonctionnel de la maladie et de limiter le caractère traumatisant des premières expériences psychotiques. Cette démarche pro-active vise à favoriser l’alliance thérapeutique avec le patient. Suivant les cas, de nombreux outils peuvent être mobilisés :

Pour poursuivre votre lecture

ou

Acheter l'article

5,00 €

Acheter le numéro