N° 256 - Mars 2021

« Chère équipe, je vous remercie… »

Auteur(s) : Benoît CHALANCON, infirmier de recherche clinique, et Élise CLEVA, infirmièreNbre de pages : 6

Le dispositif VigilanS permet de déployer un « artisanat de l’accompagnement de la crise suicidaire ». Chaque prise en charge est à la fois très structurée et singulière, au plus près de la situation humaine rencontrée. Illustration avec deux cas cliniques bien différents.

Lire la suite

5,00 €
N° 254 - Janvier 2021

Des écoutes de couloir au coeur de la tempête

Auteur(s) : Christine SCHMIDLIN, infirmière, Jérémie REY et Hervé FUETTERER, psychologuesNbre de pages : 6

Durant la crise sanitaire liée à la covid-19, la mise en place dans l’urgence d’un dispositif de soutien psychologique pour les soignants de première ligne a favorisé l’expression émotionnelle et la métabolisation de l’expérience vécue.

Lire la suite

5,00 €
N° 250 - Septembre 2020

Les réalités d’Adèle

Adèle, 80 ans, est persuadée que ses parents sont vivants ou que sa fille Sophie, qui lui rend visite chaque semaine, ne vient jamais la voir… Faut-il chercher la vérité dans son discours ou l’accompagner dans ses déréalisations pour tisser un lien et alléger sa souffrance ?

Lire la suite

N° 246 - Mars 2020

Alzheimer : pourquoi doit-on communiquer avec le patient ?

Pourquoi communiquer avec une personne qui « n’est plus capable de comprendre et de se faire comprendre » ? Même lorsque le patient atteint de la maladie d’Alzheimer est muet, passif, lorsqu’il présente des troubles du comportement, les soignants et l’entourage doivent maintenir une forme de communication. Pour de multiples raisons.

Lire la suite

N° 246 - Mars 2020

Alzheimer et robots sociaux : bénéfices et enjeux

Auteur(s) : Anne-Sophie RIGAUD, Maribel PINO, Hermine LENOIR, Benoit CHARLIEUX, Étienne BERGER, Sébastien DACUNHA, Maria-José URBIOLA GALLEGOS, Samuel BENVENISTE, Chercheurs, AP-HPNbre de pages : 5

Dans la maladie d’Alzheimer, les robots sociaux ont un rôle positif sur la communication, les interactions sociales et les troubles du comportement. En libérant les émotions, ils peuvent favoriser l’engagement des patients dans des activités.

Lire la suite

5,00 €
N° 213 - Décembre 2016

Peut-on établir un lien entre suicide et travail?

Auteur(s) : Dominique Lhuilier, Professeur émérite de psychologie du travailNbre de pages : 8

Comment explorer les rapports entre suicide et travail ? Au-delà des controverses, il s’agit de penser la rencontre entre un sujet et son contexte de travail. Dans les cas de suicides au travail répertoriés, il y a toujours du psychologique et du social.

Lire la suite

5,00 €