N° 250 - Septembre 2020

Les réalités d’Adèle

Adèle, 80 ans, est persuadée que ses parents sont vivants ou que sa fille Sophie, qui lui rend visite chaque semaine, ne vient jamais la voir… Faut-il chercher la vérité dans son discours ou l’accompagner dans ses déréalisations pour tisser un lien et alléger sa souffrance ?

Lire la suite

N° 246 - Mars 2020

Alzheimer et robots sociaux : bénéfices et enjeux

Auteur(s) : Anne-Sophie RIGAUD, Maribel PINO, Hermine LENOIR, Benoit CHARLIEUX, Étienne BERGER, Sébastien DACUNHA, Maria-José URBIOLA GALLEGOS, Samuel BENVENISTE, Chercheurs, AP-HPNbre de pages : 5

Dans la maladie d’Alzheimer, les robots sociaux ont un rôle positif sur la communication, les interactions sociales et les troubles du comportement. En libérant les émotions, ils peuvent favoriser l’engagement des patients dans des activités.

Lire la suite

5,00 €
N° 246 - Mars 2020

Démence or not démence ?

Auteur(s) : Catherine THOMAS-ANTERION, NeurologueNbre de pages : 8

Démence, troubles neurocognitifs majeurs, maladie d’Alzheimer et maladies apparentées (Mama)… Comment s’y retrouver ? Quelle démarche diagnostique adopter, en prenant garde à ne pas « faire disparaître » le patient derrière des critères ?…

Lire la suite

5,00 €
N° 246 - Mars 2020

Thérapie écosystémique des troubles de la communication

Auteur(s) : Thierry ROUSSEAU, Orthophoniste, Docteur en psychologieNbre de pages : 5

Dans la maladie d’Alzheimer, la thérapie écosystémique propose au patient et à son entourage, familial et professionnel, des procédures pour soutenir les échanges en favorisant les actes de langages adéquats et inversement en évitant les situations perturbatrices ou inhibitrices.

Lire la suite

5,00 €
N° 246 - Mars 2020

Alzheimer, pour une communication en appui sur les symptômes

Auteur(s) : Jean-Claude MONFORT, Neurologue, psychiatre, gériatreNbre de pages : 8

La maladie d’Alzheimer gagnerait à occuper la place où elle aurait dû rester, celle d’un «syndrome d’Alzheimer». Comme pour la plupart des maladies, ce syndrome va alors progressivement ouvrir l’espace, pour les soignants et les proches, à une diversité de communications possibles malgré les baisses cognitives.

Lire la suite

5,00 €
N° 246 - Mars 2020

« Rejoindre » la personne âgée avec la Validation®

Auteur(s) : Kathia MUNSCH-ROUX, Masseur kinésithérapeute gérontologue, et Frédéric MUNSCH, GériatreNbre de pages : 5

La méthode de Validation® développée par Naomi Feil s’inscrit dans un projet de soins et passe par la maîtrise de techniques de communication verbale et non verbale, pour « rejoindre » la personne dans l’exploration de sa réalité subjective. Illustration avec deux histoires cliniques

Lire la suite

5,00 €
N° 231 - Octobre 2018

Remédiation cognitive dans la schizophrénie

Auteur(s) : Nicolas FRANCK, Professeur de psychiatrieNbre de pages : 6

Dans la schizophrénie, les troubles cognitifs sont présents chez 4 personnes sur 5. Il est donc essentiel de réduire ces troubles, qui impactent la vie quotidienne et le rétablissement. La remédiation cognitive renforce durablement les capacités fonctionnelles des usagers et les bénéfices sont significatifs.

Lire la suite

5,00 €
N° 231 - Octobre 2018

Soins infirmiers et remédiation cognitive

Auteur(s) : Baptiste GAUDELUS, InfirmierNbre de pages : 8

Malgré son intérêt indiscutable, l’implantation de la remédiation cognitive dans les pratiques de soins courantes reste faible. L’investissement de ces techniques par les infirmiers constitue un enjeu pour un déploiement au bénéfice d’un plus grand nombre de patients.

Lire la suite

5,00 €
N° 231 - Octobre 2018

Addictions et remédiation cognitive

Auteur(s) : Camille COELHO, Solène MONTÈGUE, Benjamin ROLLAND, Éric PEYRON, Nbre de pages : 5

Au cours d’une consultation, une infirmière repère chez Monsieur André, un patient alcoolodépendant, des troubles cognitifs liés à son addiction. La neuropsychologie et la remédiation cognitive, encore peu utilisées en addictologie, peuvent se révéler des outils précieux.

Lire la suite

5,00 €
N° 228 - Mai 2018

Psychose, troubles cognitifs et logement

Auteur(s) : Isabelle Amado, Psychiatre, et al.Nbre de pages : 6

Pourquoi la schizophrénie rend-elle si difficile le fait d’habiter seul ? Face à un retentissement fonctionnel important de la pathologie, la remédiation cognitive permet de réduire les déficits cognitifs, favorisant ainsi qualité de vie et autonomie.

Lire la suite

5,00 €