N° 213 - Décembre 2016

Souffrance au travail et douleur morale

Auteur(s) : Bruno Miani, Psychanalyste, psychologue, Expert auprès de la Cour d'Appel de GrenobleNbre de pages : 6
FacebookTwitterLinkedInEmail

Travailleur consciencieux, M. Gérard perd pied lorsque le management de son entreprise lui impose des méthodes « rationnelles » qui le privent de sa façon singulière de travailler et de ses valeurs. Cette perte et la détresse qui en découle concernent la psychanalyse.

La souffrance au travail est l’expression contemporaine d’un nouveau dépouillement opéré sur le travailleur qui porte sur son savoir-faire personnel mis en cause par le management. On touche ici au rapport pulsionnel au travail qui ne passe pas par les mots. D’où la difficulté du travailleur à rendre compte de cette souffrance et l’apport de la psychanalyse pour qui le langage n’est pas seulement le sens.

Pour poursuivre votre lecture

ou

Acheter l'article

5,00 €

Acheter le numéro