Politique du handicap psychique

FacebookTwitterLinkedInEmail

L’Inspection générale des affaires sociales pointe des difficultés de mise en œuvre des politiques de prise en charge du handicap psychique.

Un meilleur pilotage et une plus grande coordination des politiques du handicap psychique, telles sont les conclusions du rapport de l’Inspection générale des affaires sociales (Igas) sur La prise en charge du handicap psychique. Si, depuis la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, la reconnaissance du handicap psychique est inscrit au cadre législatif, l’Igas pointe de nombreuses difficultés d’application et une grande disparité sur le territoire. L’Igas évalue les modalités et la mise en œuvre des différents dispositifs sous l’angle du « comment vivre avec » à travers la construction du projet de scolarisation, du projet de vie et du parcours de soin par les institutions et acteurs des champs sanitaires, médico-sociaux, sociaux, éducatifs et par la maison départementale des personnes handicapées (MDPH).
Le rapport pointe des difficultés d’application de la loi, notamment du fait d’un environnement sanitaire et médico-social pas toujours adapté. L’Igas juge qu’il faudrait progresser sur la prévention, en particulier durant la prime enfance, des troubles psychiques et de leurs prises en charge.
La mission de l’Igas constate que la coopération entre les acteurs est inégale, chacun devant « contribuer à la recherche d’une plus grande cohérence ». L’Igas recommande notamment dans ce cadre aux Agences régionales de santé (ARS) de « constituer un groupe de travail permanent relatif à la santé mentale ». Pour faire évoluer les cultures et les pratiques, le rapport suggère de s’appuyer sur les leviers de la formation des professionnels et de l’information du grand public et des usagers. Estimant que la formation des professionnels reste insuffisamment ouverte au sujet de la santé mentale et du handicap, la mission propose la création, pour les infirmiers, d’un master professionnel de spécialisation en psychiatrie.
– La prise en charge du handicap psychique. Rapport Igas. Téléchargeable sur le site de la Documentation française, rubrique «bibliothèque des rapports publics».