N° 194 - Janvier 2015

Psychopathie et soin en milieu carcéral

Auteur(s) : Marie Sautereau, psychiatre et Herminie Bracq-Leca, docteur en psychologie et psychopathologie cliniqueNbre de pages : 6

En prison, les détenus psychopathes sollicitent et mobilisent les soignants. Il s’agit donc de supporter ce lien ambivalent, de le soumettre sans cesse au travail de pensée du groupe de soin. Expérience d’un Service médico-psychologique régional (SMPR).

Lire la suite

5,00 €
N° 194 - Janvier 2015

Michaël, psychopathe, en injonction de soins

Auteur(s) : Nordine Abderrahmane et Brigitte Pariat, infirmiers de secteur psychiatriqueNbre de pages : 4

Michaël est pris en charge à sa sortie de prison dans le cadre de soins pénalement ordonnés. Dans un premier temps, une consultation spécialisée post-pénale pose les bases de la prise en charge. L’essentiel du travail infirmier réside dans la permanence, la disponibilité et la contenance pour restaurer le lien.

Lire la suite

5,00 €
N° 187 - Avril 2014

Crises de nerfs et autres débordements

Auteur(s) : Adeline Salesse-Gardinier, psychologueNbre de pages : 6

L’approche systémique peut permettre de déchiffrer les symptômes d’agitation au-delà de leur aspect bruyant et incontrôlé. Dans cette perspective, ils apparaissent alors bien davantage comme des élans d’individuation contrariés.

Lire la suite

5,00 €
N° 182 - Novembre 2013

Suicide : famille protectrice ou fragilisante?

Auteur(s) : Brian L. Misraha, directeur, Xénia Halmov, associée de recherche et Cécile Bardon, coordinatrice de rechercheNbre de pages : 6

De nombreuses recherches objectivent le rôle de la famille avant, pendant et après la crise suicidaire. Les soignants peuvent s’appuyer sur ces éléments pour mettre en oeuvre le soutien et l’accompagnement des familles dans la prévention du suicide.

Lire la suite

5,00 €
N° 180 - Septembre 2013

Médiation conjugale en milieu carcéral

Incarcérés dans le même centre de détention, M. et Mme A. bénéficient d’un espace de médiation conjugale, qui permet de « passer par le couple » pour rencontrer le sujet criminel et de « passer par le sujet » pour rencontrer le couple criminel.

Lire la suite