N° 253 - Décembre 2020

Ce que les TCC nous apprennent sur le délire

Auteur(s) : Jérôme FAVROD et Laurent FROBERT, infirmiers, Alexandra NGUYEN, infirmière et docteure en sciences de l'éducation, et Charles BONSACK, psychiatreNbre de pages : 6

Les thérapies cognitives et comportementales des symptômes psychotiques (TCCp) travaillent directement sur les croyances délirantes, en les remettant en question ainsi que les preuves qui les sous-tendent.

Lire la suite

5,00 €
N° 250 - Septembre 2020

Hikikomori, un phénomène polymorphe

Auteur(s) : Manuella DE LUCANbre de pages : 8

Le phénomène hikikomori met en travail la question du normal et du pathologique. L’approche psychanalytique permet d’appréhender les dynamiques psychiques mobilisées et de décrypter des situations familiales toujours complexes. Illustration avec les cas d’Isaac et de Ben.

Lire la suite

5,00 €
N° 233 - Décembre 2018

Troubles anxieux chez l’enfant et l’adolescent

Auteur(s) : Hélène DENIS, PédopsychiatreNbre de pages : 7

Les troubles anxieux sont fréquents chez les enfants et les adolescents. Faute de reconnaissance et de prise en charge, ils persistent et se compliquent, avec des répercussions à l’âge adulte. Repères pour la pratique.

Lire la suite

5,00 €
N° 229 - Juin 2018

L’échec est-il une maladie ?

Auteur(s) : Guillaume VON DER WEID, Professeur de philosophieNbre de pages : 6

L’échec n’est pas seulement un accident regrettable, il peut être aussi un événement soutenu, approfondi, voire
intentionnellement provoqué. Mais pourquoi se mettre soi-même en échec? Et si cette conduite est maladive, comment pourrait-elle être soignée?

Lire la suite

5,00 €
N° 212 - Novembre 2016

Rendre à l’usager des soins le pouvoir d’agir

Auteur(s) : Philippe Svandra, Infirmier, docteur en philosophieNbre de pages : 5

Le concept de capabilité, proposé par Paul Ricoeur, met au premier plan la capacité d’action de chacun. Le soin permettrait ainsi de proposer au patient une aide pour qu’il retrouve une puissance d’agir peut-être altérée par la souffrance mais jamais anéantie.

Lire la suite

5,00 €
N° 210 - Septembre 2016

Isolement : enquête sur des usages « ordinaires »

Auteur(s) : Delphine MOREAU, SociologueNbre de pages : 7

Comment les soignants ressentent-ils la question de l’isolement et/ou de la contention ? Une étude sociologique explore la façon dont ils en rendent compte et confronte leurs pratiques à l’injonction d’en faire un usage « en dernier recours ».

Lire la suite

5,00 €
N° 207 - Avril 2016

Jalousie dans le couple, entre péril et protection

Auteur(s) : Nicolas FAVEZ, Doctuer en psychologieNbre de pages : 6

La jalousie est une émotion complexe et ambivalente. À petites doses, elle a un versant positif, en « mobilisant » les partenaires autour du lien. Mais elle a aussi des effets négatifs lorsqu’elle entraîne des comportements suspicieux.

Lire la suite

5,00 €
N° 207 - Avril 2016

La jalousie paranoïaque dans le couple

Auteur(s) : Roland COUTANCEAU, psychiatre, criminologueNbre de pages : 5

La jalousie, quand elle est maladive, vient empoisonner la relation de couple. Selon l’intensité de la tonalité paranoïaque, trois situations peuvent survenir : le crime passionnel, la violence conjugale ou la tension dans la relation amoureuse.

Lire la suite

5,00 €
N° 207 - Avril 2016

La jalousie : un sentiment naturel ?

Auteur(s) : Daniel VANDER GUCHT, sociologueNbre de pages : 6

Notre société considère souvent la jalousie avec une relative indulgence, en tout cas dans le couple. Elle serait ainsi une qualité relationnelle, presque un tropisme culturel. Mais le sentiment de jalousie n’est peut-être pas aussi naturel qu’il y parait. Analyse du sociologue.

Lire la suite

5,00 €
N° 199 - Juin 2015

Emprisonner la folie?

Auteur(s) : Guillaume Von der Weid, professeur de philosophie, maître de conférenceNbre de pages : 6

La liberté se définit moins par une simple capacité physique de déplacement que par le choix global d’un projet de vie, multidimensionnel, n’excluant pas la contrainte mais à construire avec le patient et son entourage.

Lire la suite

5,00 €