N° 253 - Décembre 2020

Vade-mecum du non-rétablissement

Porteur d’espoir, le modèle du rétablissement, voué à « révolutionner » la psychiatrie, devrait s’imposer. Pourtant, sur le terrain, il peine à s’implanter. Ce vade-mecum débusque les « vieux réflexes » soignants qui font obstacle au changement.

Lire la suite

Hors-série - Août 2018

Jeu et décalage dans la relation de soin

Auteur(s) : Jean-Paul LANQUETIN, InfirmierNbre de pages : 6

Le décalage et le jeu dans la relation de soins font partie de ces savoirs qui peuvent désamorcer la violence et ainsi favoriser une approche contenante. Ces stratégies subtiles et peu visibles cherchent à proposer une autre lecture des situations de tensions.

Lire la suite

5,00 €
N° 206 - Mars 2016

Humour et rire dans les soins infirmiers

Auteur(s) : Jean-Paul Lanquetin, Infirmier en psychiatrieNbre de pages : 6

Une recherche en soins a identifié le rôle de l’humour et les modalités de son déploiement dans les soins infirmiers. Dans cette perspective, les soignants pointent son potentiel et la diversité de ses registres d’actions.

Lire la suite

5,00 €
N° 206 - Mars 2016

L’humour du patient, un complice du « Je »

Auteur(s) : Laurent Vivenza, cadre de santéNbre de pages : 6

Pour le patient hospitalisé, l’humour peut constituer une source de plaisir et de partage avec le soignant. Un véritable espace de liberté et de jeu, favorisant la reconquête d’un certain pouvoir et la redécouverte de soi dans les relations à l’autre.

Lire la suite

5,00 €
N° 206 - Mars 2016

Ce que serait l’humour pour un psychanalyste

Auteur(s) : Olivier Douville, PsychanalysteNbre de pages : 6

Dans la cure psychanalytique, l’humour peut surgir, du fait du patient ou parfois de l’analyste. L’interprétation des lapsus et des traits d’esprit vise à en dégager, sans jugement moral, les affects et les passions contradictoires.

Lire la suite

5,00 €
N° 206 - Mars 2016

Patients et soignants en scène à l’atelier clown

Auteur(s) : Maxence Thomas, Psychologue, Sandra Meunier, Art-thérapeuteNbre de pages : 4

Des soignants proposent un atelier d’art-thérapie basé sur le jeu clownesque à des patients souffrant de schizophrénie. Parallèlement, une recherche clinique évalue ses bénéfices, en particulier au regard de l’alliance thérapeutique et des comportements agressifs.

Lire la suite

5,00 €
N° 206 - Mars 2016

L’humour, un marqueur de la position « méta »

Auteur(s) : Chady Prévoteau, PsychologueNbre de pages : 6

Cinq patients souffrant de schizophrénie participent à un groupe de psychodrame psychanalytique, ce qui leur permet de « se voir » différemment et de modifier leur rapport à l’autre. Lorsque surgit l’humour, les bénéfices de l’atelier paraissent potentialisés.

Lire la suite

5,00 €
N° 206 - Mars 2016

Comment l’humour court dans le trouble bipolaire

Auteur(s) : Katia M'Bailara, Léa Zanouy, PsychologuesNbre de pages : 5

Avec ses multiples facettes, l’humour peut être un marqueur des différentes phases du trouble bipolaire. Davantage que dans d’autres pathologies, cet outil à double tranchant nécessite une forme d’« accordage » relationnel.

Lire la suite

5,00 €
N° 206 - Mars 2016

Thérapie brève, humour et paradoxe

Auteur(s) : Irène Bouaziz, PsychiatreNbre de pages : 6

« Cette femme a gâché ma vie ». Pleine de ressentiment envers l’ex-épouse de son mari, Cécile voudrait rompre avec des ruminations négatives obsédantes. Au cours d’une thérapie brève, l’emploi du paradoxe et de l’humour lui permet d’évoluer.

Lire la suite

5,00 €