N° 206 - Mars 2016

Thérapie brève, humour et paradoxe

Auteur(s) : Irène Bouaziz, PsychiatreNbre de pages : 6
FacebookTwitterLinkedInEmail

« Cette femme a gâché ma vie ». Pleine de ressentiment envers l’ex-épouse de son mari, Cécile voudrait rompre avec des ruminations négatives obsédantes. Au cours d’une thérapie brève, l’emploi du paradoxe et de l’humour lui permet d’évoluer.

Pour poursuivre votre lecture

ou

Acheter l'article

5,00 €

Acheter le numéro