N° 250 - Septembre 2020

Retrait social, claustration, hikikomori, de quoi parle-t-on ?

Auteur(s) : Marie-Jeanne GUEDJ BOURDIAU, psychiatreNbre de pages : 8

Comment un adolescent ou un jeune adulte passe-t-il de l’enfermement « salutaire » à la claustration dans sa chambre ? Synonyme d’une souffrance et d’un tabou qui contaminent peu à peu toute la famille, la conduite hikikomori, gangue d’enfermement et/ou de protection, interroge la psychiatrie.

Lire la suite

5,00 €
N° 250 - Septembre 2020

Hikikomori : quelles prises en charge ?

Auteur(s) : Marie-Jeanne GUEDJ BOURDIAU, psychiatreNbre de pages : 6

Face au retrait social de l’adolescent ou du jeune adulte et à la souffrance qu’il engendre, les approches thérapeutiques doivent porter en priorité sur la résolution de la claustration. De la guidance familiale au soutien individuel, perspectives et expériences de prises en charge.

Lire la suite

5,00 €
N° 250 - Septembre 2020

Retrait pathologique à l’adolescence

Auteur(s) : Xavier BENAROUS, Sébastien GARNY DE LA RIVIÈRE, Jean-Marc GUILE, David COHEN, Marie-Jeanne GUEDJ BOURDIAU, psychiatresNbre de pages : 6

La recherche met en évidence des facteurs déterminants sur le plan psychopathologique et développemental dans les conduites de retrait pathologique de l’adolescent. Aspects cliniques et repères.

Lire la suite

5,00 €
N° 250 - Septembre 2020

Hikikomori, un phénomène polymorphe

Auteur(s) : Manuella DE LUCANbre de pages : 8

Le phénomène hikikomori met en travail la question du normal et du pathologique. L’approche psychanalytique permet d’appréhender les dynamiques psychiques mobilisées et de décrypter des situations familiales toujours complexes. Illustration avec les cas d’Isaac et de Ben.

Lire la suite

5,00 €