N° 53 - Décembre 2000

Schizophrénie

FacebookTwitterLinkedInEmail

Plus qu’une réalité clinique, la schizophrénie est aujourd’hui un objet théorique. Restent des symptômes et surtout des patients, dont la prise en charge nécessite la rencontre de plusieurs savoirs. Une collaboration qui inclut, outre les patients eux-mêmes, les soignants, les travailleurs sociaux, les familles mais aussi les pouvoirs publics, dans la perspective d’éviter la désinsertion et l’isolement. L’essentiel étant, pour les soignants, de rejoindre le patient là où il se trouve, afin de l’accompagner en se soutenant les uns les autres.