N° 120 - Septembre 2007

Schizophrénie et alimentation

FacebookTwitterLinkedInEmail

Les traitements neuroleptiques au long cours favorisent la prise de poids chez certains patients atteints de schizophrènie. Il ne suffit pas d’un régime alimentaire pour la réguler. Il faut aussi prendre en compte toute la complexité d’une conduite alimentaire marquée par l’avidité orale et affective. 

N° 157 - Avril 2011

Schizophrénie et diabète

La prévalence du diabète chez les patients schizophrènes est trois fois plus élevée que dans la population générale. En cause : la maladie elle-même, les …

Plus d’informations