N° 263 - Décembre 2021

Burn-out parental : quelles conséquences ?

Auteur(s) : Laurie LOOP, Isabelle ROSKAM, Moïra MIKOLAJCZAK, Docteurs en sciences psychologiques et psychologuesNbre de pages : 5
FacebookTwitterLinkedInEmail

Le burn-out parental a de multiples conséquences pour le parent concerné, mais aussi ses enfants et son conjoint, comme le montrent les récentes recherches.

Loin d’un phénomène de mode, ce burn-out parental est aujourd’hui un champ de recherche majeur dans le domaine de la parentalité. Il est caractérisé par :
– un épuisement physique et émotionnel lié au rôle de parent ;
– une distanciation affective progressive avec ses enfants ;
– une saturation et une perte de plaisir dans le rôle de parent ;
– un contraste entre l’image de soi parentale actuelle et « le bon parent que j’étais autrefois » (Roskam, Brianda, et Mikolajczak, 2018).
En 2018, une étude évaluait que 5 % des Français étaient touchés par le burn-out parental, soit 900 000 parents à l’échelle du pays (Roskam, Aguiar, Akgun et al., 2021). De par la nature de ses répercussions et
l’étendue de celles-ci sur les parents et les enfants, il nécessite un accompagnement spécifique.

Pour poursuivre votre lecture

ou

Acheter l'article

5,00 €

Acheter le numéro