N° 261 - Octobre 2021

« C’est mon devoir de rester avec lui »

Auteur(s) : Inge CANTEGRIL-KALLEN, neuropsychologue et systémicienneNbre de pages : 6
FacebookTwitterLinkedInEmail

Insidieusement, la maladie d’Alzheimer et ses conséquences grignotent la relation conjugale de Paul et Lise, qui évolue en relation d’aide. Une thérapie de couple systémique va diminuer les comportements d’agressivité de Paul et réduire l’épuisement de Lise.

La maladie d’Alzheimer se caractérise principalement par une altération globale, progressive et irréversible des fonctions supérieures, mais elle ne se résume pas à des déficits purement cognitifs. Si la perte de la mémoire est bien le symptôme le plus perceptible, la maladie entraîne en effet d’autres troubles, notamment une altération du jugement et un changement du comportement.

Pour poursuivre votre lecture

ou

Acheter l'article

5,00 €

Acheter le numéro