A Saujon, une cure thermale spécifique pour adolescents et jeunes adultes en souffrance

FacebookTwitterLinkedInEmail
La station thermale de Saujon propose une nouvelle prise en charge pour les adolescents et les jeunes adultes souffrant de troubles anxieux et/ou d’affections psychosomatiques. Un programme qui répond à une détresse exacerbée par la crise sanitaire. 
Station thermale référente dans la gestion des troubles anxieux, Saujon a réouvert ses portes lundi 31 mai et accueille pour la première fois des adolescents et jeunes adultes fragilisés dans leur processus d’évolution avec un programme spécifique validé par la CNAM. L’objectif : réduire l’anxiété et les souffrances psychiques, retarder ou éviter la consommation médicamenteuse ou accompagner le sevrage et enfin mieux comprendre la connexion entre le corps et la vie psychique pour une perspective de retour à l’équilibre de vie et une meilleure connaissance de soi.
La crise sanitaire et ses répercussions personnelles et collectives a lourdement éprouvé les adolescents et jeunes adultes. Selon une enquête Ipsos de janvier dernier, la santé mentale des jeunes est jugée plus que préoccupante :
• près d’1 jeune sur 3 déclare être personnellement concerné par un problème de santé mentale (32%) +11 points par rapport à l’ensemble des Français. ;
• près de 2 jeunes sur 3 estiment que la crise sanitaire actuelle aura des conséquences négatives sur leur santé mentale en général ;
• avec la crise sanitaire, une majorité des jeunes ont eu des symptômes de nervosité et d’anxiété (69%), d’irritabilité (67%) et ont ressenti des difficultés à se détendre (65%)· ;
• plus d’1 jeune sur 5 a présenté des troubles dépressifs sévères ou modérément sévères.
 Une prise en charge spécifique
Ce programme « Affections psychosomatiques » a fait l’objet d’une convention avec la CNAM pour la mise en place de ce forfait thermal spécifique pour les adolescents et les jeunes adultes. Cette prise en charge a été élaborée par le Pr Maurice CORCOS, chef de service du département de psychiatrie de l’adolescent et de l’adulte à l’Institut Montsouris à Paris, le Pr Ludovic Gicquel, Chef du Pôle Universitaire de Psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent – CH Laborit à Poitiers et le Dr Olivier Dubois, médecin psychiatre, dirigeant des Thermes de Saujon. Ce programme thermal s’adresse aux jeunes de 15 à 25 ans souffrant de troubles anxieux et/ou d’affections psychosomatiques qui fragilisent leur processus d’adolescence, en particulier, les somatisations et les relations corps-esprit, l’inhibition psychique, les pratiques numériques, les troubles de l’alimentation, du sommeil, mais aussi le lien social ou les relations intra-familiales.
Un programme de 3 semaines
• 18 jours de soins thermaux (douche thermale, massage sous eau, bain bouillonnant et bain en piscine) ;
• 5 soins et 1 massage par jour (90 soins et 18 massages) ;
• 3 consultations médicales (psychiatre)-    ;
• 3 consultations psychologiques (psychologue) – forfait complémentaire de 90€, non pris en charge 
Une parenthèse associant des soins médicaux et psychologiques et des soins thermaux 
Ce programme répond, par une prise en charge globale et moderne à la situation éprouvante de crise sanitaire. Il rompt en douceur avec l’environnement habituel et permet un apprentissage de stratégies pour lâcher-prise dans un cadre sécurisant, composé de médecins, de psychologues et d’hydrothérapeutes. Pour le Dr Olivier Dubois, « c’est une approche corporelle et non médicamenteuse qui favorise d’une part, une régression encadrée et, d’autre part, une enveloppe hydrique protectrice. Nous suivrons et évaluerons systématiquement ces jeunes à 3, 6, 9 et 12 mois suivant sa participation au programme »