N° 214 - Janvier 2017

Relaxation psychosomatique et psychothérapie relationnelle

FacebookTwitterLinkedInEmail

À travers deux situations cliniques, marquées l’une par la richesse de l’imaginaire et l’autre à l’inverse dépourvue de potentialité imaginative, l’auteur détaille le travail thérapeutique mené en relaxation psychosomatique.

À partir de deux expériences cliniques, choisies dans deux cadres psychopathologiques différents (le fonctionnement riche sur le plan
imaginaire et le fonctionnement dépourvu de potentialité imaginative), l’auteur aborde la psychothérapie relationnelle et la relaxation psychosomatique relationnelle. Paul, 10 ans, traduit sa confrontation à la culpabilité oedipienne par la douleur et la tension, qui se résoudront progressivement via les représentations nouvelles auxquelles il accède par le rêve. Le parcours de vie puis la psychothérapie en psychosomatique relationnelle engagée par Mme D., tout juste à la retraite et souffrant d’un cancer, mettent au jour une impasse relationnelle.

Pour poursuivre votre lecture

ou

Acheter le numéro