Du design à l’hôpital

FacebookTwitterLinkedInEmail

Deux projets artistiques proposés par le pôle psychiatrie du CHU de Saint-Étienne, qui ont associé patients et familles, figurent au programme de la Biennale internationale du design « off » 2015 (jusqu’au 12 avril 2015) : le travail de Lætitia Belala, « empreinte cartographique », présente une mise à plat par assemblage-collage des espaces réels du CHU en 3 dimensions, celui de Nathalie Charmot, « en-vol », propose une voûte céleste composée de mille grues en origami… Ces deux installations, visibles dans le hall du bâtiment de psychiatrie adulte, offrent ainsi une parenthèse dans le quotidien.
Plus largement, ces réalisations s’inscrivent dans la volonté affirmée de l’établissement d’ouverture sur la cité et d’inscription dans la vie locale, avec le projet « culture et santé ». Depuis 2002, l’hôpital développe des partenariats avec les directions de la culture et de la santé de la Ville de Saint-Étienne, la Cité du design, l’École Supérieure d’Art et Design, et d’autres associations.
Ce dynamisme du CHU de Saint-Étienne a été reconnu à travers la sélection d’un précédent projet artistique, « Design carton » (juin 2013), par l’opération Fenêtre sur l’art. Cette initiative du Réseau CHU vise à témoigner de l'impact positif des projets culturels dans les soins aux personnes en souffrance/usagers/patients.