N° 192 - Novembre 2014

Alcool : déni et « discours pudique » du buveur

Auteur(s) : Marc Levivier, dr en Sciences de l'éducation, formateur, chercheur IREMANbre de pages : 6
FacebookTwitterLinkedInEmail

Lorsqu’un patient en difficulté avec l’alcool parle au soignant, que tente-t-il de lui dire par ses phrases, au-delà des mots prononcés ? Des travaux mettent en évidence l’emploi d’un « discours pudique » pour s’exprimer malgré la pudeur et la honte.

Pour poursuivre votre lecture

ou

Acheter l'article

5,00 €

Acheter le numéro