Prendre en compte la souffrance psychique des personnes âgées

FacebookTwitterLinkedInEmail

Selon l’Inserm, 28 % des suicides survenus en France en 2010 ont concerné des personnes âgées de 65 ans et plus, soit près de 3 000 personnes. Or, les soins des troubles psychiques d’apparition courante au moment du vieillissement (troubles dépressifs, troubles anxieux, troubles du sommeil…) restent largement banalisés, sous-diagnostiqués et sous-traités. Dans ce contexte, l’Agence nationale de l’évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux (Anesm) publie des Recommandations de bonnes pratiques sur la prise en compte de ces souffrances psychiques, afin de mobiliser les professionnels en leur fournissant des éléments de réflexion et d’action.

L’Anesm souligne d’emblée que la souffrance psychique peut concerner autant la personne âgée suivie que l’ensemble des aidants non professionnels, et en particulier un conjoint âgé. Il s’agit, tout au long du parcours de soins, de favoriser la stabilité et la cohérence de l’accompagnement, la vigilance à la santé mentale, la communication et l’information. Cinq chapitres visent ainsi à élaborer une action coordonnée, aux différents stades d’intervention :
– la prévention continue de la souffrance psychique ;
– le repérage précoce des signes de souffrance psychique ;
– la prise en charge interdisciplinaire ;
– la gestion des situations de crise suicidaire ;
– des analyses de cas pratiques pour s’approprier la démarche.
Chaque chapitre présente des actions à mettre en œuvre en fonction du cadre d’intervention (au domicile ou en établissement), des expériences développées localement, des repères juridiques. Si ces recommandations s’adressent d’abord aux soignants, l’Anesm invite plus largement tous les intervenants à s’en saisir. Elles peuvent en effet constituer un support d’échanges pour les différents acteurs et ainsi encore renforcer sensibilisation et prévention.

  • Prise en compte de la souffrance psychique de la personne âgée : prévention, repérage et accompagnement. Anesm, 2014, 88 p., téléchargeable sur www.anesm.sante.gouv.fr