Qualité de vie au travail et qualité des soins

FacebookTwitterLinkedInEmail

La Haute autorité de santé (HAS) va insister sur la mise en œuvre des critères relatifs à la qualité de vie au travail dans la nouvelle procédure de certification des établissements de santé V2014. Considérant la relation entre conditions d’exercice et qualité des soins, et après avoir intégré la qualité de vie au travail dans le manuel de certification des établissements de santé V2010, la HAS a mené, en collaboration avec l’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (Anact), des travaux afin de permettre le déploiement de cette thématique dans les établissements de santé.

La qualité de vie au travail a globalement pour objectif de concilier l’amélioration des conditions de travail et de vie pour les salariés et la performance collective de l’entreprise. Mais plus que dans d’autres secteurs d’activité, les professionnels de la santé sont confrontés au travail morcelé, à l’interruption des tâches, à une forte sollicitation psychologique, à des évolutions technologiques et à des modifications organisationnelles. Parallèlement, la littérature internationale montre un lien indubitable entre ces conditions de travail et la qualité des soins prodigués au patient.

Il s’agit donc pour la HAS de lancer une nouvelle dynamique sur ce sujet. La qualité de vie au travail permet de répondre à un besoin de cohérence, en redonnant du sens à des initiatives multiples. Elle nécessite une prise en charge dans la politique générale des établissements de santé, d’autant qu’elle se propose de renouveler le dialogue social et de s’appuyer sur des porteurs pluriels afin de favoriser la coopération transversale. Un des enseignements majeurs des travaux est que la manière de travailler le sujet est tout aussi importante que le fond lui-même.