N° 240 - Septembre 2019

Le déni dans le suivi d’agresseurs sexuels

Auteur(s) : Christophe Patural, PsychologueNbre de pages : 4

« Je ne suis pas coupable ! » La plupart du temps, les détenus auteurs de violences sexuelles nient leurs actes. Pour installer une alliance thérapeutique, le clinicien doit déployer différentes stratégies et exploiter le déni non comme un frein, mais comme un repère et un outil.

Lire la suite

5,00 €
N° 227 - Avril 2018

Les tensions morales de la « prison-asile »

Aujourd’hui, la « prison-asile » accueille et exclut, soigne et surveille. Dans ce contexte, les imbrications entre les logiques d’assistance et de contrôle induisent des tensions morales pour les groupes professionnels qui exercent en milieu carcéral.

Lire la suite

N° 220 - Septembre 2017

Accompagner les agresseurs sexuels déficitaires

En détention, quelles prises en charge proposer à des patients agresseurs sexuels présentant un important retard intellectuel avec des difficultés de compréhension et d’adaptation ? Des psychologues ont mis en place un dispositif de groupe sur mesure.

Lire la suite

N° 180 - Septembre 2013

Médiation conjugale en milieu carcéral

Incarcérés dans le même centre de détention, M. et Mme A. bénéficient d’un espace de médiation conjugale, qui permet de « passer par le couple » pour rencontrer le sujet criminel et de « passer par le sujet » pour rencontrer le couple criminel.

Lire la suite

Hors-série - Août 2013

A la lumière du conte en milieu carcéral

Au Service médico-psychologique régional d’Amiens, trois soignantes animent un groupe conte pour permettre à des détenus de réinvestir les sphères de la symbolisation. Ou comment ogres, loups et autres princesses détiennent parfois des clés pour le soin…

Lire la suite