N° 255 - Février 2021

Qu’est-ce que ces chiens sont venus foutre là ?

Auteur(s) : Christophe MÉDART, infirmier spécialisé en santé mentale et psychiatrieNbre de pages : 6

Les chiens magiques, ou formés à la psychiatrie, ça n’existe pas. Ce sont les compétences soignantes de certaines personnes qui, alliées aux dispositions naturelles de chiens équilibrés, rendent possibles des alternatives de rencontre et de support dans la vie quotidienne.

Lire la suite

5,00 €
N° 253 - Décembre 2020

Le délire n’empêche pas le soin !

Auteur(s) : Dominique FRIARD, infirmier et superviseur d'équipesNbre de pages : 6

Hospitalisé au long cours, Camille, la quarantaine, fait peur à toute l’équipe soignante, avec ses cris, son délire et ses vociférations. Attentif au contenu de son délire, un infirmier chemine avec lui autour d’une médiation. Plusieurs prises en charge lui sont proposées et la contenance psychique opère.

Lire la suite

5,00 €
Hors-série - Août 2020

Sécuriser, apaiser, comprendre

Auteur(s) : Slimane ZERROUK, infirmierNbre de pages : 6

En pratique quotidienne, les réponses souvent trop «rapides » des soignants à une situation donnée peuvent faire basculer la relation. Prendre le temps de la réflexion clinique permet d’éviter les réactions en miroir. Illustrations.

Lire la suite

5,00 €
N° 244 - Janvier 2020

Le cadre thérapeutique, une peau pour le soin

Auteur(s) : Florent POUPART, Psychologue clinicienNbre de pages : 6

Quelle attitude adopter lorsqu’un patient transgresse une règle ? Le laisser faire ? Le sanctionner ? Le recadrer ? En considérant le cadre comme une peau, souple et contenante, le soignant peut s’appuyer sur sa
capacité à se déformer sans jamais perdre sa fonction de limite.

Lire la suite

5,00 €
N° 244 - Janvier 2020

Entre flexibilité et contenance à l’UMD…

Auteur(s) : Élodie GILLE, Julie CUBELLS, InfirmièresNbre de pages : 5

Accueillie à l’Unité pour malades difficiles (UMD), Marie, qui souffre de troubles majeurs du comportement avec hétéroagressivité, a tendance à introduire des objets dans son vagin. Comment garantir sa santé somatique et comprendre ce symptôme ?

Lire la suite

5,00 €
N° 244 - Janvier 2020

Les défaillances du cadre

Auteur(s) : Michel COMBRET, Cadre supérieur de santé en psychiatrieNbre de pages : 6

Pour être opérant, le cadre thérapeutique doit éviter deux travers. Trop rigide, il ne permet pas d’établir une relation de confiance et rend les échanges stériles. Trop flou, il ne donne pas les repères nécessaires pour créer cette relation.

Lire la suite

5,00 €
N° 244 - Janvier 2020

Être autour pour être avec…

Auteur(s) : Michel MIAZZA, Infirmier-chefNbre de pages : 6

En Suisse, la thérapie du milieu vise à maximiser l’impact positif de l’environnement sur le patient, par de multiples interventions dans le quotidien. Cependant, soigner l’ambiance d’une unité ne va pas de soi. Cette pratique doit s’appuyer sur des concepts clairs.

Lire la suite

5,00 €
N° 242 - Novembre 2019

Psychodermatologie : une consultation conjointe

Auteur(s) : Martine SCHOLLHAMMER, Dermatologue, Myriam CHASTAING, PsychiatreNbre de pages : 4

Au CHRU de Brest, un partenariat psychiatrie/dermatologie propose aux patients une consultation conjointe, espace contenant d’élaboration psychique. Présentation du dispositif et vignettes cliniques.

Lire la suite

5,00 €
N° 242 - Novembre 2019

« Vous nous faites ressentir notre corps »

Auteur(s) : Véronique DEFIOLLES-PELTIER, PsychomotricienneNbre de pages : 5

La peau est le lieu de l’empreinte de l’histoire d’une personne et de ses appuis. Une approche psychomotrice permet à Katia, qui souffre de schizophrénie et d’un psoriasis chronique, de renouer une relation de confiance avec les soignants.

Lire la suite

5,00 €
N° 242 - Novembre 2019

« On ne peut pas la laisser comme ça ! »

Auteur(s) : Madeleine JIMENA ESTHER, InfirmièreNbre de pages : 5

Dans un service qui accueille des personnes présentant des troubles du spectre autistique (TSA), à l’inter équipe du jour et de la nuit, les soignants constatent que Lola, une jeune patiente, s’est une fois de plus livrée à une « conduite excrémentielle ».

Lire la suite

5,00 €