N° 256 - Mars 2021

« Chère équipe, je vous remercie… »

Auteur(s) : Benoît CHALANCON, infirmier de recherche clinique, et Élise CLEVA, infirmièreNbre de pages : 6

Le dispositif VigilanS permet de déployer un « artisanat de l’accompagnement de la crise suicidaire ». Chaque prise en charge est à la fois très structurée et singulière, au plus près de la situation humaine rencontrée. Illustration avec deux cas cliniques bien différents.

Lire la suite

5,00 €
N° 249 - Juin 2020

Le dévoilement de soi du clinicien

Auteur(s) : Jérôme FAVROD et Alexandra NGUYEN, infirmiersNbre de pages : 6

Le dévoilement de soi, défini comme les comportements ou les verbalisations qui révèlent une information personnelle du clinicien au patient, rend opérationnelle la notion d’authenticité. Utilisé à bon escient, ce partage d’expériences permet de rééquilibrer les places dans la relation thérapeutique.

Lire la suite

5,00 €
N° 249 - Juin 2020

Collectif de soin et dévoilement de soi

Auteur(s) : Jean-Paul LANQUETIN, infirmierNbre de pages : 6

Dans le cadre sécure de l’équipe pluriprofessionnelle, le dévoilement de soi intentionnel favorise une respiration et une pensée entre les sphères professionnelles et personnelles. Une recherche en soins a permis d’identifier différentes fonctions qui y participent.

Lire la suite

5,00 €
N° 246 - Mars 2020

Addiction : pensez à l’hypnose !

En complément de sa prise en charge en alcoologie, Véronique, 55 ans, débute une hypnothérapie. Un parcours qui lui permettra d’apaiser ses traumatismes, de « fermer la porte » aux incessantes sollicitations de l’alcool et de « jeter des ponts  » vers le futur

Lire la suite

N° 245 - Février 2020

Directives anticipées incitatives en psychiatrie, quels impacts ?

Auteur(s) : Frédéric MOUGEOT, Sociologue, Aurélie TINLAND, Psychiatre, Oriane BEYNEL, ChercheuseNbre de pages : 6

Actuellement en cours à Marseille, Paris et Lyon, une vaste recherche évalue un modèle de directives anticipées en psychiatrie « à la française », rédigé avec le soutien d’un pair-aidant. L’objectif principal est d’évaluer l’impact du dispositif sur le nombre d’hospitalisations sous contrainte.

Lire la suite

5,00 €
N° 239 - Juin 2019

Communication thérapeutique et hypnose

Auteur(s) : Philippe Aïm, Psychiatre, psychothérapeuteNbre de pages : 8

Hypnose conversationnelle, conversation hypnotique, communication thérapeutique inspirée de l’hypnose, de quoi parle-t-on ? Retour historique et repères sur cet art d’utiliser différents procédés de langage issus de l’hypnose formelle dans la relation de soin.

Lire la suite

5,00 €
N° 225 - Février 2018

Pour un usager codécideur de son traitement

Auteur(s) : Baptiste Gaudelus, infirmier, master Sciences cliniques infirmièresNbre de pages : 7

L’objectif de la psychoéducation n’est pas d’expliquer aux usagers ce qu’ils devraient faire mais de leur transmettre des stratégies de soin. Parmi elles, le traitement médicamenteux occupe une place importante, où le patient doit pouvoir exercer son choix libre et éclairé.

Lire la suite

5,00 €
N° 225 - Février 2018

Quand le médiateur de santé-pair coanime la séance d’ETP

Auteur(s) : Baptiste Borwell, psychiatre et Yves Bancelin, médiateur de santé-pairNbre de pages : 6

La coanimation de séances de psychoéducation sur le médicament par un psychiatre et un médiateur de santé-pair permet
d’associer savoirs scientifiques et expérientiels. Les participants bénéficient ainsi de points de vue subjectifs et complémentaires.

Lire la suite

5,00 €
N° 224 - Janvier 2018

Et la tendresse, bordel!

Auteur(s) : Pascale Molinier, pr de psychologie socialeNbre de pages : 5

Dans le champ de la dépendance, au nom du « professionnalisme », il faudrait bannir la relation affective dans les soins. Mais nous ne sommes pas encore des post-humains et avons toujours besoin de tendresse.

Lire la suite

5,00 €
N° 224 - Janvier 2018

L’amour « désaliéné » dans la relation thérapeutique

Auteur(s) : Jenny Locatelli, psychanalysteNbre de pages : 6

Comment, sans un sentiment d’affection authentique, un thérapeute peut-il établir une relation de confiance et tisser un lien pour parvenir à assouplir les défenses du patient ? L’amour « désaliéné » lui permet de se connecter à l’enfant souffrant à l’intérieur de l’adulte. Cette qualité « d’être » se construit par un travail personnel approfondi et continu.

Lire la suite

5,00 €