N° 210 - Septembre 2016

Isolement et contention « en dernier recours »

FacebookTwitterLinkedInEmail

« L’isolement et la contention sont des pratiques de dernier recours. » Cette injonction du législateur reste une notion floue pour des soignants qui parfois « n’ont pas le choix ». Le dernier recours, c’est n’utiliser ces mesures que quand une relation d’apaisement empathique a échoué, quand un traitement médicamenteux per os adapté n’a pas été accepté ou n’a pas apaisé le patient, quand les techniques de désescalade n’ont pas eu de résultat et quand une analyse clinique laisse penser que ces pratiques sont proportionnées à la gravité des troubles et aux risques encourus.

Pack ISOLEMENT ET CONTENTION

N° 86 Contenir…
N° 139 Le vécu en chambre d'isolement
N° 199 La liberté d'aller et venir en psychiatrie
N° 210 Isolement et contention « en dernier recours »
N° 222 Pour restreindre l'isolement et la contention
N° 260 Isolement et contention : faire autrement ?

Plus d’informations

N° 222 - Novembre 2017

Pour restreindre l'isolement et la contention

L’isolement, et surtout la contention, font émerger de réelles questions éthiques, organisationnelles et cliniques. Ces mesures compromettent en effet souvent l’alliance thérapeutique et retardent le rétablissement. Mais, …

Plus d’informations

N° 86 - Mars 2004

Contenir...

La question posée par la contention n’est pas de savoir quelles procédures utiliser pour que le patient puisse être attaché dans de bonnes conditions, mais …

Plus d’informations