Handicap psychique et douleur : des fiches repères pour les professionnels de santé

FacebookTwitterLinkedInEmail

Les personnes présentant un handicap psychique, un trouble du développement intellectuel (TDI), un trouble du spectre de l’autisme (TSA), un polyhandicap ont des difficultés à communiquer verbalement, à
exprimer leurs ressentis, leurs besoins. Soit du fait d’un défaut de mobilisation des facultés intellectuelles, soit du fait d’une déficience de celles-ci. Dans ce contexte, comment repérer la douleur ? Comment l’évaluer et la prendre en charge ? Plus globalement, quelles sont les particularités de leur prise en charge au plan somatique, et comment nouer une alliance thérapeutique ?

L’association CoActis Santé, qui s’engage en faveur d’un accès aux soins pour tous, en particulier pour les personnes en situation de handicap, propose des fiches conseils sur ces thématiques pour les professionnels de santé :
– Fiche Douleurs de la personne dyscommunicante : rechercher les causes, les soulager
– Fiche Douleurs de la personne dyscommunicante: les repérer, les évaluer
– Fiche Handicap psychique : accompagner aux soins somatiques
– Fiche Handicap psychique : points de vigilance somatique
– Fiche Handicap psychique et Syndrome métabolique

En savoir plus : https://handiconnect.fr/, Voir toutes les fiches https://handiconnect.fr/fiches-conseils

Lire aussi : Handicap psychique : comment accompagner vers les soins somatiques ?

N° 99 - Juin 2005

Douleur en santé mentale

La lutte contre la douleur constitue aujourd’hui un des critères de qualité et d’évolution de notre système de santé. Pourtant, « 40 % des patients qui …

Plus d’informations