22/11/2021

Comment le « groupe vélo » a impacté les représentations soignantes…

FacebookTwitterLinkedInEmail

Nous avons tous une santé mentale et nous avons tous été patients un jour. Cependant, une vision dichotomique subsiste dans nos pratiques de soins en psychiatrie. La stigmatisation des troubles psychiques est encore importante et parfois véhiculée par les professionnels de santé. Les approches orientées rétablissement favorisent ce chemin de déconstruction du regard soignant centré sur la maladie et le symptôme. Lors de recueils de témoignages en lien avec une expérience originale de groupe et séjour de vélo, l’auteur met en évidence les représentations des soignants pouvant freiner ce type de projet souvent considéré comme « trop ambitieux » pour des personnes concernées par des troubles psychiques. Dans cet écrit, il est question de stigmatisation et de l’influence de cette médiation sur les postures professionnelles afin d’élaborer des pistes de réflexion pour améliorer les pratiques de soins en les axant davantage vers la communauté et en adoptant une vision plus humaniste et citoyenne.

Impact d’une action de réhabilitation psychosociale « groupe vélo » sur les représentations que les soignant.e.s en psychiatrie ont des personnes soignées. Déborah Mercier. Memoire pour le DIU Santé mentale dans la communauté, 2021, en pdf.

N° 262 - Novembre 2021

Les « Héros du vélo », cyclistes avant tout !

Auteur(s) : Déborah MERCIER, infirmièreNbre de pages : 4

Histoire d’un groupe vélo «auto-régulé » peu ordinaire, structuré autour d’un séjour de rupture et/ou de vacances, qui a permis à des patients de créer des liens et de gagner en estime de soi.

Lire la suite

N° 262 - Novembre 2021

Activités physiques en psychiatrie

Les bénéfices d’une activité physique régulière sont aujourd’hui reconnus pour les personnes souffrant de troubles psychiques, en termes de rétablissement et de prévention des maladies …

Plus d’informations