Zéphyr : nouveau dispositif de soins inclusifs de l’enfant et de sa famille en Seine-Saint-Denis

FacebookTwitterLinkedInEmail

Le 7 septembre dernier, le Centre Hospitalier de Saint-Denis, en Seine-Saint-Denis, inaugurerait son nouveau dispositif de soins inclusifs de l’enfant et de sa famille. Cet hôpital de jour accueille des enfants souffrant de troubles du spectre autistique ou d’autres troubles du neuro développement, ainsi que leur famille. Il propose notamment une prise en charge pluridisciplinaire basée sur une démarche de soins innovante.

Baptisé Zéphyr, ce dispositif propose des soins inclusifs, intensifs et ambulatoires à des enfants âgés de 2 à 12 ans présentant un trouble du neuro développement ainsi qu’un accompagnement de leur famille. Sa capacité d’accueil, qui s’élève aujourd’hui à 20 places, doit doubler d’ici 2024.

« L’ouverture de Zéphyr, premier hôpital de jour pour enfants sur le secteur de psychiatrie infanto-juvénile 93I011, constitue une avancée décisive sur un territoire caractérisé parla précarité de sa population, une forte croissance démographique et une offre de soins très déficitaire ».

Rappelons qu’environ 45 enfants atteints de Troubles du spectre Autistique (TSA) naîtraient chaque année sur le territoire. Le contexte de précarité sociale, psychologique et familiale propre au département induit une majoration de facteurs périnataux aggravés, augmentant le risque de survenue de TSA. La mise en place de soins intensifs précoces et pluridisciplinaires est essentielle pour le devenir de ces enfants. Plus la prise en charge intervient tôt, meilleur est le pronostic d’évolution.

Assurée par une équipe multidisciplinaire2, la prise en charge des patients et de leur famille s’inspire de méthodes et d’outils pluriels et novateurs centrés sur le corps, la communication et la socialisation. Elle repose sur un projet thérapeutique personnalisé, tenant compte de l’âge de l’enfant, de son niveau de développement, de ses besoins et intérêts mais également des choix et attentes des familles. Celles-ci sont pleinement impliquées dans la prise en charge, l’objectif étant d’instaurer avec elles une alliance thérapeutique et éducative fondée sur la confiance. L’accompagnement des parents et la mise en place d’un véritable partenariat constituent l’une des clés de voûte de la prise en charge.L’offre de soins s’articule autour de temps collectifs et individuels. Des interventions dans des lieux extérieurs peuvent être proposées, notamment au domicile familial. Le dispositif favorise une dynamique de progression des compétences de l’enfant. Les jeunes patients bénéficient de dispositifs de soutien à l’inclusion scolaire dès lors qu’ils sont indiqués et accessibles.L’organisation des soins repose sur une solide collaboration entre les professionnels du centre Zéphyr et leurs partenaires (Education Nationale, ASE, services municipaux…).

« On peut accompagner par exemple l’enfant au conservatoire pour faire une prise en charge musicale avec une pianiste, ou aller à la piscine ou à la médiathèque avec l’enfant et ses parents ou faire des visites à domicile », explique Gabrielle Lesvenan, pédopsychiatre et responsable de Zéphyr

Dans l’attente de la construction du bâtiment définitif sur le site de l’hôpital Casanova en 2023, le centre Zéphyr occupe des locaux provisoires d’une surface 800 m2, situés à Saint-Denis.S a localisation à proximité de la Porte de Paris le rend facilement accessible aux patients et à leur famille. Ce centre de soins a été pensé comme un lieu de vie. Organisés autour de deux unités (l’une pour les 2 à 6 ans ; la seconde pour les 6 à 12 ans),les nombreux espaces ont été spécialement conçus pour accueillir de jeunes enfants autistes. Leur hypersensibilité requiert un environnement adapté et des aménagements spécifiques. Le projet de l’hôpital de jour de pédopsychiatrie, dont la mise en œuvre s’effectue en deux temps, a nécessité un investissement d’un montant total de plus de 8 millions d’euros, dont un tiers a été financé par l’Etat. Les coûts de fonctionnement sont quant à eux supportés dans leur intégralité par l’Etat.

1- Le secteur 93I01 couvre les communes de Saint-Denis, Saint-Ouen, Pierrefitte-sur-Seine, Villetaneuse, Epinay-sur-Seine et L’Ile-Saint-Denis.
2- Composition de l’équipe : pédopsychiatre, psychologue, infirmier, auxiliaire de puériculture, orthophoniste, psychomotricien, ergothérapeute, éducateurs, assistant social, cadre de proximité.