Le sommet mondial sur la santé mentale « Mind the Rights Now » à Paris les 5 et 6 octobre 2021

FacebookTwitterLinkedInEmail

Les 5 et 6 octobre 2021, le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, et le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, accueilleront à Paris, un Sommet mondial sur la santé mentale intitulé « Mind the Rights Now ». Ce Sommet réunira des hauts responsables politiques, des organisations internationales, des professionnels de santé, des experts et acteurs de la société civile, mais aussi des fondations et des personnalités issues du milieu académique, avec l’ambition de renforcer la mobilisation internationale en faveur de la santé mentale, de promouvoir le respect des droits et de valoriser les expériences innovantes à l’international.

Lire le discours d’Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, prononcé en ouverture du Sommet mondial de la santé mentale, le 5 octobre 2021

Ce sommet sera le troisième de ce type, après Londres en 2018 et Amsterdam en 2019. La santé mentale et le bien être constituent une priorité pour la France. À l’échelle nationale, notre pays est engagé dans le cadre de la feuille de route santé mentale et psychiatrie et du Ségur de la santé. Aussi, et afin de placer la santé mentale également au cœur des engagements en santé mondiale, la France accueillera le Sommet mondial « Mind the rights now » les 5 et 6 octobre 2021. Il aura vocation à favoriser les échanges entre les professionnels, la société civile et les décideurs politiques, afin d’accélérer l’évolution des pratiques dans le domaine de la psychiatrie et de la santé mentale en s’appuyant notamment sur les expériences innovantes françaises et internationales.

3 objectifs ont ainsi été fixés dans le cadre du Sommet :

  1. Accélérer la mobilisation internationale en faveur de la santé mentale
  2. Défendre une approche respectueuse de la dignité des personnes et de leurs droits humains
  3. Accroître le partage d’expériences positives et accélérer l’évolution des pratiques en matière de psychiatrie et de santé mentale

Programme

- Session plénière d’ouverture : intervention du ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran.
Prise de parole des représentants des délégations et directeurs des organisations internationales et de la société civile.

- Plusieurs sessions de travail, 2 axes prioritaires.

La place de la santé mentale dans la santé globale pendant et après la crise sanitaire
Les ateliers consacrés à cette thématique porteront sur les conséquences immédiates et à venir de la pandémie de COVID-19 sur la santé mentale. Ils permettront de dresser l’état des lieux des défis et opportunités qui se présentent et d’échanger autour des actions conduites par les organisations internationales (OMS, ONU, Fonds mondial, OCDE), afin que l’amélioration de la santé mentale constitue un levier efficace pour renforcer les systèmes de santé et la sécurité sanitaire internationale, et contribuer à atteindre la couverture sanitaire universelle.

Les pratiques innovantes en faveur des droits en santé mentale
Les sessions de travail sur ce thème permettront aux professionnels, représentants de la société civile et décideurs politiques de présenter des initiatives et expériences locales et internationales favorisant le respect des droits dans les parcours de soins en santé mentale. Ils donneront l’occasion aux participants de partager des expériences positives et pratiques innovantes, dans le domaine de la psychiatrie et de la santé mentale, développées en France et dans le monde et adaptées au niveau d’exigence très élevé des textes et conventions internationaux.

- Une session plénière de clôture permettra de dresser le bilan des travaux et d’exposer les engagements communs.

Source : Ministère des solidarités et de la santé

Dossier remis aux participants à ce sommet mondial (détails conférences et ateliers)