Les soignants décédés du Covid-19 seront reconnus « morts pour le service de la République »

FacebookTwitterLinkedInEmail

Dans un message diffusé sur son compte Twitter, le Président de la République Emmanuel Macron souhaite créer le statut de « Morts pour le service de la République », afin de rendre hommage aux agents du service public « décédés dans des circonstances exceptionnelles ». 

Un amendement sera déposé ce jour par le Gouvernement sur la proposition de loi relative à la sécurité civile et le volontariat des sapeurs-pompiers.

Le statut de « pupilles de la République » qui en résulte, copier-coller de celui existant de « pupilles de la Nation« , permettra donc aux orphelins de bénéficier jusqu’à leurs 21 ans inclus de la protection et du soutien matériel et moral de l’État en matière d’éducation, d’emploi et de fiscalité.

Découvrez le message du Président :