N° 257 - Avril 2021

« J’ai décidé de me lancer ! »

Auteur(s) : Jean-Christophe SEZNEC, psychiatreNbre de pages : 5
FacebookTwitterLinkedInEmail

Pour mieux « négocier » la vie avec la pandémie, la thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT) propose de gagner en flexibilité psychologique et de sortir des répétitions comportementales. Elle se centre sur les émotions du présent et le langage.

La douleur et l’adversité font partie de l’existence. Nous connaîtrons tous des décès, des maladies, des peines d’amours, des vols, des frustrations… La seule chose que nous ne savons pas, c’est quand et dans quel ordre ces événements surviendront. Cependant, la souffrance résulte souvent de la lutte que nous menons contre ce qui se présente à nous, ou de nos efforts pour que la réalité coïncide avec ce que l’on juge « normal ». Ces dernières décennies, notre société de consommation nous a plutôt appris à réclamer ce que l’on désire plutôt qu’à composer avec ce qui survient (lire aussi Peut-on s’adapter à tout ?, p. 8). 
La pandémie de covid-19 est un tsunami. L’arrivée de ce virus et les bouleversements qu’il a induits étaient inimaginables. Pour l’homme grégaire, ces changements brutaux sont sources de possibles souffrances. 

Pour poursuivre votre lecture

ou

Acheter l'article

5,00 €

Acheter le numéro