N° 253 - Décembre 2020

« Tous schizophrènes »

Auteur(s) : Bruno MIANI, psychanalysteNbre de pages : 6
FacebookTwitterLinkedInEmail

Quand la signification qui organise habituellement le rapport à la réalité se défait, la personne psychotique « invente » une suppléance pour tenter de lui redonner du sens. Illustrations cliniques.

L’auteur revient sur la conception freudienne de la psychose, puis sur celle de Lacan, dont les enseignements varieront. Le délire est une construction du côté du sens, élaboré pour suppléer à cette expérience énigmatique que rencontre le psychotique. Quand pour lui la signification qui organise habituellement le rapport à la réalité (comme pour tout le monde) vient à se défaire, il « invente » une suppléance pour tenter de reconstruire cette signification (d’où l’expression de métaphore délirante).

Pour poursuivre votre lecture

ou

Acheter l'article

5,00 €

Acheter le numéro