N° 253 - Décembre 2020

Introduction aux idées délirantes

Auteur(s) : Vassilis KAPSAMBELIS, psychiatre et psychanalysteNbre de pages : 7
FacebookTwitterLinkedInEmail

Le délire offre le spectacle fascinant d’un rapport au monde en total décalage avec l’expression commune de la réalité. Il faut beaucoup de temps et de disponibilité pour entrer en relation avec un patient délirant et l’aider…

Reconnues pleinement comme telles à partir du milieu du XIXe siècle, les idées délirantes se caractérisent leur dimension strictement individuelle (pensées subjectives et de forte conviction). Sur le plan sémiologique, elles sont décrites traditionnellement via 6 critères : la thématique, les mécanismes, le degré de systématisation, le degré d’adhésion, la participation thymique et les troubles associés du comportement. Sur le plan psychopathologique, l’activité délirante constituerait un soulagement (par l’extériorisation des tensions internes) et assurerait une forme d’identité, dans la mesure où le délire « dit » à la personne, en quelque sorte, qui elle est et pourquoi elle se situe dans ces rapports déterminés avec le monde. Introduction théorique et approche thérapeutique.

Pour poursuivre votre lecture

ou

Acheter l'article

5,00 €

Acheter le numéro